Parcs et réserves du Kenya


Le Kenya offre une quantité étonnante de parcs nationaux et réserves, certains parmi les plus beaux du continent africain. Plusieurs sites naturels sont classés au Patrimoine mondial et bénéficient d'une législation internationale.Voici les principaux parcs que nous conseillons pour un safari au Kenya.

La réserve du Massaï Mara, le fleuron des réserves animalières !

La réserve nationale de Masaï Mara, d'une superficie de 1510 km2 se situe au Sud-ouest du pays, à 275 km de Nairobi et à la frontière de la Tanzanie en prolongement du parc national de Serengeti. L'altitude se situe entre 1500 et 2100 m. Le territoire global du Massaï Mara et du Serengeti est s'étend sur 16.000 Km carrés !
Le Massaï Mara présente une succession de paysages de prairies onduleuses, de savane arbustive avec beaucoup d'acacias et d'épineux, de collines, d'escarpements et de marais qui sont caractéristiques de l'Afrique de l'Est.
C'est le régne du monde animal, dans ces deux réserves on peut observer à peu près toutes les espèces d'Afrique de l'Est : lions, guépards, léopards, éléphants, hyènes, chacals, zèbres de Burchel, kongoni, bubales, damalisques, gazelles de Grant et de Thomson, élans, impalas, gnous, cobs, hyènes tachetées chacals, otocyons, hippopotames, crocodiles, rhinocéros etc.

Masaï Mara qui fait partie de l'écosystème de Serengeti, Loliondo, Maswa et Ngorongoro, est le cadre des migrations annuelles des gnous qui en fonction des pluies et des pâturages remontent vers le Nord, restent plusieurs mois à Masaï Mara, généralement de août à octobre, puis repartent vers les plaines du Serengeti où ils vont mettre bas.
Le spectacle de la migration et du passage de la rivière Mara, ces interminables colonnes de gnous et de zèbres qui se pressent pour traverser, est inoubliable.
Le Masaï Mara abrite une grande quantité d'oiseaux : grues couronnées, outardes, rolliers, serpentaires, aigles autours, busards, vautours, veuves, tisserins, jabirus, cigognes, etc.
Le Masaï Mara, c'est aussi le pays des Masaï, ces pasteurs qui ont remonté le Nil au cours des siècles avec leurs troupeaux pour se fixer dans la région des hauts plateaux au Kenya et en Tanzanie et cohabitent depuis toujours avec la vie animale sauvage.

La réserve nationale de Samburu

Au Nord de Nairobi, la petite réserve de Samburu (165 km2) est située sur les rives de la rivière Ewaso Ngiro. Avec un climat semi-aride, les paysages de Samburu sont dominés par les broussailles et les petits acacias parasols.
Plusieurs espèces rares peuplent cet endroit charmants et peu fréquenté tels que le zèbre de Grévy, la gazelle-girafe et l'autruche de Somalie.

Parc national des Aberdares

A l'ouest du Mont Kenya, ce parc national a été crée en 1950. Les Aberdares, culminant à 4000 m, forment une chaîne de montagnes s'étendant du Nord au Sud entre Nairobi et les chutes de Thomson. Ses versants Est et Ouest sont recouverts d'une forêt luxuriante, les montagnes forment de profindes vallées, des pics, de belles cascades, de magnifiques paysages de landes.
Les léopards, bongos, buffles et éléphants évoluent aujourd'hui aux Aberdares. Ce parc aux paysages surprenants et spectaculaire est néanmmoins peu visité en raison de son accès difficile en période de pluie mais une visite s'impose à la saison sèche !

Parc national de Nakuru

Au centre du Kenya, à 140 km au Nord-Ouest de Nairobi, le parc national de Nakuru (1700 m d'altitude), créé en 1960, a été la première réserve ornithologique d'Afrique. Sur 200km2, il présente des paysages différents dont le point majeur est le lac Nakuru, aux eaux turquoises, qui est le refuge de milliers de flamants roses et de nombreux pélicans et marabouts.

On pénètre dans le parc Nakuru par une forêt agréable, prolongée ensuite par des étendues de savane menant au grand lac. Un splendide panorama attend le visiteur depuis la falaise aux babouins dominant la rive ouest du lac.
Le parc Nakuru est l'un des rares endroits permettant d'observer et d'approcher des rhinocéros. La faune sauvage présente une grande diversité : colobes, damans, kobs defassa, buffles, léopards, rhinocéros, girafes etc...

La réserve nationale Amboseli, au pied du Kilimandjaro

Amboseli est devenue en 1995 une réserve nationale alors qu'il était l'un des plus anciens parcs nationaux du Kenya et l'un des plus petits avec seulement 392 Km carrés. Amboseli est un endroit très attachant par sa situation unique au pied du Kilimanjaro dont le sommet aux neiges éternelles culmine à 5995 mètres et forme un extraordinaire décor naturel. Sa gestion est assurée par la communauté Masai. Celle-ci attendait ce changement de statut depuis près de 30 ans.

Le parc est composé d'étendues sableuses et de bois d'acacias tortilis et change d'aspect suivant les saisons. Quand il fait très chaud et sec il n'est pas rare de voir d'immenses étendues d'eau qui ne sont que des mirages. Le principal attrait d'Amboseli réside dans sa grande population d'éléphants mais aussi d'oiseaux qui y résident en permanence car les marais alimentés par le Kilimanjaro, ne s 'assèchent jamais : Jacanas, spatules, flamants, cormorans, pélicans, cigognes, hérons Goliath, hérons gris et blancs, etc. C'est un vrai paradis pour les ornithologues.

Amboseli est le refuge de nombreux mammifères : éléphants, zèbres de Burchel, gazelles de Grant, gazelles de Thomson, gnous, impalas, gerenuks, girafes, hippopotames et félins.

Le Parc national de Tsavo

L'un des parcs nationaux des moins connus du pays et pourtant le plus vaste en superficie; Situé au sud-Ouest, proche du parc Amboseli, le parc national de Tsavo offre des opportunités de safari exceptionnelles ! A Tsavo, il est courant d'observer de gros troupeaux d'éléphants, de buffles, de zèbres et même de nombreux lions.
Le Parc national est divisé en deux parties : Tsavo Ouest et Tsavo Est, qui chacun ont leur spécificité;
Les paysages de Tsavo Ouest sont plutôt vallonnés, traversés par des rivières et fréquentés par une faune très riche.
Tsavo-Est, beaucoup moins fréquenté, offre des observations de grands troupeaux dans la savane infinie.